Votre panier 0
0.00 
  • Panier vide

    Il n'y a aucun produit dans votre panier

Pourquoi manger bio ?

pourquoi manger bio

A titre personnel, je consomme bio depuis plusieurs années à présent. Lorsque j’ai commencé à imaginer le projet des Tarti’fruits, il était évident qu’ils seraient bio. Le bio a le vent en poupe ces temps ci, et c’est tant mieux pour la planète et pour notre santé !

Pourquoi manger bio ? Est-ce vraiment utile ? Comment s’y retrouver entre le bio, le local, le bio de supermarché ? Pourquoi on parle aussi de La bio ? Voici les questions auxquelles je vais tenter de répondre au travers de cet article.

L’agriculture biologique qu’est-ce que c’est ?

C’est un mode de production qui répond à un cahier des charges défini par une réglementation européenne. Il existe un cahier des charges pour chaque sous-discipline (maraichage, élevage animal, transformation…), avec des spécificités. Ce qu’il faut retenir, c’est que l’agriculture biologique bannit les produits phytosanitaires (les pesticides et engrais chimiques) et les OGM (il existe une tolérance pour la présence fortuite par contamination d’OGM à hauteur de 0,9%)

L’agriculture biologique est un label : on ne peut pas vendre des produits, fruits et légumes prétendument biologiques s’ils n’ont pas ce label. Pour y prétendre, le·la producteur·ice doit se rapprocher d’un organisme officiel de certification, et subir un audit chaque année. Des vérifications sur dossier sont effectuées (achat des plants, des matières premières…) , mais également des visites (surprise) sur site. L’agriculture raisonnée n’a pas, quant à elle de définition légale et n’est pas labellisée. Si vous voulez être certain·es de consommer les produits avec le moins de pesticides possible, tournez vous vers des produits labellisés AB, à moins de connaitre le producteur et ses habitudes de production.
Le label AB est payant, et son prix dépend de plusieurs critères : le nombre de produits à labelliser, la surface cultivée et le chiffre d’affaire. Ainsi, en toute logique, une petite entreprise ou une petite exploitation agricole payent moins cher qu’une grosse entreprise ou exploitation agricole.

Pour vous repérer dans la jungle des labels, voici les labels qui figurent sur les produits labellisés Agriculture biologique en France :

logos AB

Pourquoi parle-t-on DU bio et de LA bio ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler du bio et de la bio. Mais, pourquoi cette différence ?

Rien d’officiel dans mes explications, qui sont plutôt un partage de ce que j’en ai compris. On parle du bio pour désigner l’agriculture biologique labellisée telle que nous la connaissons dans notre majorité. Les défenseurs de La bio ont vision plus militante de l’agriculture biologique et vont plus loin que les attendus de la réglementation européenne : ils sont plus attentifs à la rotation des cultures pour préserver la biodiversité par exemple. La mention Nature et progrès illustre bien cette vision très engagée de la bio. (je vous parlerai des autres labels et mentions bio dans un prochain article).

 

Faut-il se réjouir de l’arrivée de produits bio dans les supermarchés ?

Oui.. Et non…

Oui car c’est formidable qu’un plus grand nombre de personnes aient accès à des produits alimentaires bio.

Et, … non car soutenir les volumes de production exigés par la grande distribution, seules les grandes exploitations peuvent le faire. Nous pouvons alors craindre une réplication du modèle de l’agriculture intensive, mais bio, ce qui n’est pas souhaitable. Les monoscultures, qui sont la norme dans les grandes exploitations, épuisent les sols, ne favorisent pas la biodiversité. On est aux antipodes de ce qui avait été voulu par les créateurs de l’agriculture biologique !

Alors que faire ? Faire comme on le peut, en fonction de son budget : se tourner, si on le peut vers des petits producteurs, et consommer le moins de produits transformés possible (car bio ne veut pas forcement dire sain ).

pourquoi consommer bio

Mais alors, ça sert à quelque chose de manger bio ?

Oui, car si la pureté biologique et le zéro pesticide n’existent peut-être pas, en mangeant des produits bio, selon l’OMS vous diminuez énormément le taux de pesticides, nitrates et de métaux lourds que vous ingérez. C’est bon pour vous, pour les sols, et pour les agriculteurs qui travaillent dans les champs et qui ne s’intoxiquent plus avec des produits chimiques dangereux.

Laisser un commentaire